Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 14:18

  Les enfants apprennent, s'amusent et s'épanouissent en Allemand, 1h30 par semaine.  Photo Francis Micodi

Photo Francis Micodi

Depuis cinq ans, l’Apepa propose une aide aux devoirs en allemand aux élèves bilingues de Riedisheim. Victime de son succès, l’association de parents d’élèves étend la formule à Habsheim et Rixheim dès la rentrée.

 

C’est en 2006 que l’idée a germé dans la tête de Thomas Goepfert, vice-président de l'APEPA pour le Haut-Rhin : offrir aux élèves qui suivent des cours dans des classes bilingues une aide aux devoirs entièrement en allemand, afin de les aider encore un peu plus à maîtriser cette seconde langue.

L’initiative a tout de suite été un succès à Riedisheim, qui compte aujourd’hui plus de 400 élèves bilingues, répartis de la maternelle au collège. « Cette aide aux devoirs permet de soutenir tous les élèves, quelles que soient les origines sociales des parents. Elle suffit souvent à rassurer les parents monolingues qui pourraient s’inquiéter de ne pas pouvoir aider leurs enfants pour les devoirs », explique cet amoureux des langues, soucieux de préserver l’identité régionale de l’Alsace. « Même si cette spécificité peut faire sourire Madame le recteur, qui est à mes yeux complètement à côté de la plaque avec son projet de réforme » s’offusque-t-il, faisant allusion à l’intention du rectorat de supprimer la formule d’« une langue, un maître ».

« L’idée que le même enseignant, qui maîtrise peu, ou même pas du tout, la langue germanique, enseigne, quelques heures par semaine, en allemand, ne peut pas fonctionner. Ce qu’il faut, pour que ça marche, c‘est que les enfants soient en totale immersion », plaide ce précurseur combatif, qui a décidé, avec l’APEPA et d’autres associations régionales, de combattre l’initiative.

« Parler avec le cœur »

« L’immersion, nous la proposons aussi dans l’aide aux devoirs que nous prodiguons, en recrutant des animatrices dont la langue maternelle est l’allemand. Parce que pour bien apprendre aux autres, il faut parler avec le cœur », dit ce père de quatre enfants, résolument humaniste. Durant une heure et demie par semaine, les élèves qui suivent les cours lisent, écrivent, apprennent, jouent et rient dans la langue de Goethe. Littéralement comme s’ils vivaient de l’autre côté du Rhin ; tout naturellement.

Cette possibilité sera offerte à tous les élèves de Rixheim et de Habsheim, avec une priorité pour Habsheim, qui accueillera cette année les premiers élèves bilingues en CP. Une étape importante pour ceux qui ont commencé l’enseignement en maternelle. « On commencera dès qu’on aura réglé les derniers détails d’organisation », précise Thomas Goepfert. Des formalités qui ne devraient pas résister longtemps aux convictions et à la détermination des membres de l’APEPA.

 

Pour tous renseignements, contacter Violaine Litzler : 03.89.54.08.64. Le site : www.apepa.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by APEPA HABSHEIM
commenter cet article

commentaires